Top Menu

Un rendement de conversion de 21,9% pour des cellules solaires n-PERT bifaciales sérigraphiées

En coopération avec EnergyVille et Jolywood, le centre de R&D belge Imec a réalisé des cellules solaires bifaciales en technologie n-PERT* affichant un rendement moyen de conversion de 21,9% en face avant. Les chercheurs ont, pour cela, eu recours à un procédé de sérigraphie peu coûteux, classiquement utilisé en production.

Les conducteurs d’environ 40 µm de large sont sérigraphiés en argent sur la face avant des cellules solaires bifaciales et en aluminium sur la face arrière pour les contacts côté émetteur, réduisant ainsi le coût par cellule de 0,01 dollars/Wc. Les conducteurs sur la face arrière sont moins fins mais le procédé permet d’atteindre une bifacialité de 88%. Sous conditions normales d’ensoleillement, le modèle bifacial bénéficie de 0,15 soleil supplémentaire par la face arrière qu’une cellule classique. Le rendement de conversion peut alors atteindre 25%.

EnergyVille est une initiative de coopération entre les partenaires de R&D KU Leuven, VITO, Imec et Uhasselt, qui porte sur les systèmes énergétiques intelligents (chauffage et rafraichissement urbain, smartgrids, etc). Jolywood est un fabricant chinois de cellules solaires bifaciales sur substrat n, également assembleur de modules et fournisseur de matériaux pour le PV.

Le rendement de conversion a été mesuré par rapport à une cellule de référence du laboratoire CalLab du Fraunhofer ISE de Fribourg (Allemagne).

Des cellules solaires n-PERT classiques obtenues avec le même procédé affichent un rendement de conversion de 22,8%. Dans ce cas, la face arrière est entièrement recouverte d’une couche d’aluminium avec des ouvertures pour les contacts.

*n-PERT : Passivated Emitter and Rear Totally diffused.

, ,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This