Top Menu

Les trackers Exosun passent dans le giron d’ArcelorMittal

ArcelorMittal se développe dans le solaire. Le tribunal de commerce de Bordeaux vient en effet d’accepter l’offre de reprise que le sidérurgiste avait déposée pour les actifs d’Exosun, la société française spécialisée dans les trackers pour les centrales photovoltaïques en redressement judiciaire depuis l’été 2017.

La centrale photovoltaïque de 40 MWc installée par Eurus Energy America à Waianae sur West Oahu (Hawaii) est équipée de 264 trackers Exotrack HZ d’Exosun pour le suivi du soleil par ses 127160 modules.

Les activités d’Exosun seront intégrées au groupe ArcelorMittal au sein de la division ArcelorMittal Projects, dont l’activité mondiale couvre déjà de grands projets d’infrastructures dans les domaines de l’énergie et de la construction.

Basée à Martillac (33), Exosun a une dizaine d’années d’expérience dans les trackers, soit des systèmes métalliques qui permettent d’augmenter la performance des centrales solaires au sol avec un déplacement régulier des panneaux photovoltaïques en fonction de la course du soleil afin de profiter au maximum de l’ensoleillement. Avec ses 43 salariés, la firme a réalisé plus de 55 projets sur cinq continents, pour une puissance totale supérieure à 700 MW.

ArcelorMittal est déjà présent sur le marché de l’énergie solaire avec des structures métalliques conçues pour les centrales solaires et fabriquées dans des usines en Europe, en Chine et en Egypte, sur la base de son acier Magnelis à haute résistance à la corrosion et à l’abrasion. Les trackers d’Exosun pourront donc bénéficier de ce savoir-faire, en plus de la solidité financière que le groupe pourra lui apporter et qui est nécessaire pour les grands projets solaires. Les deux sociétés voient ainsi d’importantes synergies industrielles, commerciales et de recherche et développement dans cette transaction.

« Grâce à l’acquisition des actifs d’Exosun, l’offre d’ArcelorMittal dans le domaine du solaire prend une nouvelle dimension. Nous apporterons à nos clients l’expertise industrielle et les garanties qu’ils attendent pour mener à bien leurs projets » , a commenté Johannes De Schrivjer, CEO d’ArcelorMittal Projects. Frédéric Conchy, fondateur et président d’Exosun, se réjouit, pour sa part, de cette acquisition. « Avec ArcelorMittal, nous avons trouvé le partenaire idéal pour conquérir des parts de marché dans un secteur en très forte croissance et en consolidation, dans lequel l’adossement industriel est vital pour devenir un acteur mondial de premier plan » a-t-il déclaré.

, ,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This