Top Menu

Systovi lève 4,8 millions d’euros

Systovi, concepteur du panneau solaire aérovoltaïque R-Volt produisant à la fois de l’électricité et de la chaleur, vient de lever 4,8 millions d’euros dans le cadre d’une augmentation de capital pour financer une nouvelle phase de son développement, avec l’internationalisation en ligne de mire. La société a pour cela misé sur des alliances avec des industriels régionaux comme les groupes IDEA et CETIH. Ce dernier devient majoritaire au capital.

Déjà présente dans sept pays européens qui représentent près de 10 % de son chiffre d’affaires, Systovi compte maintenant étoffer ses équipes sur les marchés anglais et italien et se développer en Allemagne et en Europe de l’Est.

Outre son expansion à l’international, la stratégie de développement inclut aussi des nouveaux produits visant à améliorer l’autonomie énergétique des bâtiments et le confort d’y habiter. Le lancement de Smart-R, un système intelligent de régulation et de monitoring de l’énergie à partir d’un smartphone, s’inscrit dans cette stratégie, tout comme l’offre aérovoltaïque pour les bâtiments agricoles, industriels et tertiaires. Avec le groupe CETIH (Compagnie des Equipements Techniques et Industriels de l’Habitat, ex-Bel’M, 120 M€ de chiffre d’affaires, 850 employés), fabricant de portes et fenêtres, Systovi se propose de développer une offre autour de l’enveloppe extérieure de la maison, qui s’adresse aux bâtiments à énergie positive (BEPOS). Avec le groupe IDEA, un prestataire indépendant avec une offre d’optimisation pour l’approvisionnement industriel, la société compte mettre en place des solutions logistiques innovantes pour son offre et créer de nouveaux services. Le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 100 millions d’euros l’an passé.

Systovi compte aujourd’hui 60 collaborateurs et a réalisé un chiffre d’affaires de 17,6 millions d’euros en 2015, en croissance de 25 % par rapport à l’année précédente. La société a souffert de la crise dans le solaire au début de la décennie, son chiffre d’affaires avait atteint 18 millions d’euros dès 2010 puis a périclité. Pour 2016, l’objectif a été fixé à 20,8 millions d’euros, dont près de 12 % à l’export. Après la levée de fonds, Pascal Janot, fondateur de Systovi, reste président-directeur général.

, ,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This