Top Menu

Sunpartner affiche 150000 m2 de capacité annuelle de production pour son vitrage PV

Jeudi 5 octobre 2017 : coup double pour Sunpartner Technologies ! La société française signe en effet un accord de prêt pour 15 millions d’euros avec la Banque Européenne d’Investissements (BEI) représentée par son vice-­président Ambroise Fayolle, le jour de l’inauguration officielle de son usine de production de vitrage photovoltaïque transparent ou semi-transparent à Rousset (Bouches-du-Rhône), prévue pour une capacité annuelle de 150000 m2. Ce prêt lui permettra maintenant à la fois de mettre en place son infrastructure commerciale et de financer ses activités de recherche et développement tout en poursuivant l’extension des capacités de production avec l’objectif d’atteindre un volume annuel de 300000 m2 d’ici 2020 pour alimenter le marché européen.

Pour Ludovic Deblois, président-directeur général de Sunpartner, l’appui de la BEI est essentiel à l’accélération de sa croissance. La société sera notamment en mesure d’accélérer le développement de ses activités commerciales, en s’appuyant sur l’accord de coentreprise récemment signé avec Vinci Construction (voir également nos récents articles, par exemple ici et ici), et de proposer ses façades photovoltaïques aux acteurs de la construction (architectes, ingénieurs, fabricants de façades, etc.) en Europe.

L’an passé, la société française avait aussi passé un accord avec Avancis, société allemande passée dans le giron du Chinois CNBM, qui propose des modules photovoltaïques en technologie à couches minces CI(G)S. L’accord prévoit dans un premier temps un volume annuel de 30000 m2 de modules CIS d’Avancis équipés de verres semi-transparents en technologie Wysips de Sunpartner.

Créé en 2008 à Rousset, à côté d’Aix-en-Provence, Sunpartner emploie aujourd’hui 85 personnes, dont 12 scientifiques/physiciens experts en microélectronique et en matériaux et environ 20 ingénieurs. Avec une démarche de visionnaire, la jeune pousse a développé et produit des verres photovoltaïques transparents et semi-transparents pour les secteurs du bâtiment (Building Integrated Photovoltaics), des transports ou encore du grand public (montres connectées, smartphones, e-books). Sa technologie Wysips se décline selon les applications : le procédé consiste en l’ablation de cellules photovoltaïques par laser et leur lamination sur des surfaces pour les rendre « smart », leur permettre de capturer l’énergie solaire et de générer de l’électricité. Pour voir le déroulé du procédé de fabrication, cliquer ici

Depuis sa création, Sunpartner Technologies a déjà réussi à lever 55 millions d’euros de ressources en capital auprès d’investisseurs privés. La société cherchait à lever 30-40 millions d’euros pour commencer sa production à l’échelle industrielle, mettre en place son infrastructure commerciale et continuer à investir en R&D. Le prêt de 15 millions d’euros de la BEI porte donc son financement total à ce jour à 70 millions d’euros.

*Le prêt de la BEI bénéficie de la garantie du Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS), qui constitue le cœur du Plan d’investissement pour l’Europe, aussi appelé « Plan Juncker ».

, ,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This