Top Menu

S’Tile obtient plus de 4 millions d’euros de financements

Lancée au début de l’été, la campagne de levée de fonds de S’Tile (voir notre article) destinée au financement d’une ligne pilote de 15 MW pour la production industrielle de ses cellules solaires i-Cell à haut rendement de conversion et faible coût vient de se clore avec un montant final de près de 2,2 millions d’euros, dont une partie de financement participatif (crowdfunding). Dans la foulée, la société bénéficie en outre d’un complément de financement de 1,94 million d’euros de la Banque Publique d’Investissement (BPI) sous forme d’une avance remboursable.

STile2-010915« Nous avions fixé un objectif de 2 millions d’euros pour la levée des fonds privés. Nous n’avons pu l’atteindre dans l’immédiat, certains investisseurs continuent de réfléchir », nous a confié Alain Straboni, président-fondateur de S’Tile. « Mais cette levée de fonds témoigne de la confiance des investisseurs dans notre technologie et constitue un apport financier conséquent pour atteindre nos objectifs industriels. » La ligne pilote devrait être opérationnelle en juin 2016. La société vise une capacité annuelle de production de 40 MW en 2017 et jusqu’à 200 MW fin 2018. Son procédé de fabrication i-Cell (ou cellule intégrée) permet de produire quatre cellules solaires connectées en série sur un même support composé de silicium fritté réalisé à partir de poudres de silicium à bas coût sur lequel on rapporte une très fine feuille de silicium monocristallin. Il permet de combiner un faible coût de fabrication en diminuant la quantité de matériaux chers utilisés (comme le silicium pur, l’argent et le cuivre) et un rendement élevé de conversion de l’ordre de 20% en production industrielle en réduisant le courant circulant au sein des modules. Pour S’Tile, ce procédé de fabrication répond aux critères de l’appel d’offres CRE 3 pour les grandes installations photovoltaïques de plus de 250 kWc lancé en novembre 2014 qui vise à encourager la compétitivité-coût des projets, à valoriser l’innovation et à favoriser les projets sobres en carbone et vertueux en termes d’utilisation des sols.

La société avait réalisé en juillet 2015 une augmentation de capital de 1,2 million d’euros auprès de ses actionnaires historiques (Sergies, ECM Greentech, les fonds Emertec 3E et E2, et le Fonds régional de co-investissement Poitou Charentes). S’y ajoutent désormais deux nouveaux « actionnaires », avec Disco Europe, la filiale allemande de l’équipementier industriel japonais Disco, d’une part et WiCAP S’Tile, une structure qui regroupe plus de 350 souscripteurs via la plateforme de financement participatif (crowdfunding) Wiseed dédiée au financement des start-up d’autre part. Ces deux entités ont apporté respectivement 450000 et 500000 €. Le financement de la BPI s’inscrit dans une politique de soutien au STile1-010315développement des sociétés françaises innovantes positionnées sur des marchés à forte croissance comme le solaire photovoltaïque. Cette levée de fonds vient compléter un premier tour de table de 2,7 millions d’euros réalisé en 2013 qui a permis la finalisation de la R&D.

Fondée en 2007 à Poitiers, la société S’Tile est un essaimage du CNRS et de l’Université de Poitiers. Elle compte aujourd’hui 12 collaborateurs et pense monter son effectif à une quinzaine de personnes au cours des prochains mois. La jeune pousse poitevine a protégé son procédé par un portefeuille de brevets, et détient une licence exclusive du CNRS.

,

Top

Pin It on Pinterest

Share This

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!