Top Menu

Le solaire moins cher que l’éolien en Allemagne ?

L’électricité solaire à 3,86 c€/kWh … qui dit mieux ? C’est l’offre la moins-disante retenue au dernier appel d’offres PV outre-Rhin ! En Allemagne, l’Agence fédérale des réseaux (Bundesnetzagentur) vient en effet de publier le résultat d’un appel d’offres pour des installations photovoltaïques au sol ou sur bâtiments d’une puissance supérieure à 750 kWc arrivé à échéance au 1er février dernier* : 24 projets ont été retenus, dont 11 sur des terrains agricoles dans des zones défavorisées, pour un prix moyen de 4,33 c€/kWh ! A titre de comparaison, le dernier appel d’offres pour l’éolien a abouti à un prix moyen de 4,73 c€/kWh* …

Le délai de réalisation des centrales PV est de deux ans. Le « solaire moins cher que l’éolien » (ou du moins quasiment au même prix) ne sera donc pas concrétisé avant février 2020. Nul doute que le projet le moins-disant sera suivi de près par tous les acteurs du secteur.

Les prix des projets PV retenus s’étalent entre 3,86 c€/kWh et 4,59 c€/kWh, contre 4,29 à 5,06 c€/kWh pour l’appel d’offres précédent. Le prix moyen de l’appel d’offres précédent s’était ainsi établi à 4,91 c€/kWh (voir notre article). Sur les 11 projets de centrales photovoltaïques sur terrains agricoles, dix se trouvent dans le Bade-Wurtemberg et un seul en Bavière. Par zone défavorisée, les autorités désignent des terrains où l’activité agricole est freinée par la nature des sols, hors zones Natura 2000 ou sites de biotopes protégés par la loi. Au total, cet appel d’offres PV avait attiré 79 dossiers de candidature pour une puissance cumulée de 546 MW, comme d’habitude largement plus que la cible de 200 MW. Seize dossiers avaient d’ailleurs du être exclus de la procédure (dépôt du dossier ou paiement de la garantie hors délai). Pour plus d’informations, cliquer ici (en allemand)

Le syndicat professionnel BSW-Solar plaide maintenant pour la suppression de tous les freins au développement du solaire. « Ces freins nous restent de l’époque où l’électricité solaire était coûteuse, ce qui n’est plus le cas aujourd’hui. La suppression de toutes les barrières à l’investissement aussi dans le secteur du bâtiment et le relèvement des plafonds des volumes cibles des appels d’offres s’imposent pour que le solaire puisse contribuer à sa juste valeur », souligne Carsten Körnig, directeur général du BSW-Solar. A noter que la convention de coalition du nouveau futur gouvernement allemand prévoit un objectif de 65% d’EnR électriques d’ici 2030, à atteindre grâce à des appels d’offres avec des volumes plus importants.

*A titre de comparaison, un appel d’offres pour l’éolien clos à la même échéance a donné pour résultats : 139 candidatures déposées pour une puissance cumulée de 989 MW ; 83 projets retenus pour une puissance totale de 709 MW, dont 19 projets soumis par des associations citoyennes ; des prix s’étalant de 3,80 c€/kWh à 5,28 c€/kWh, pour un prix moyen de 4,73 c€/kWh (en hausse comparé aux 3,8 c€/kWh atteints dernier appel d’offres). Les états de Basse-Saxe, Brandebourg, Rhénanie du Nord-Westphalie et Rhénanie-Palatinat ont obtenu le plus de projets, respectivement pour des puissances cumulées de 154 MW (17 sites), 106 MW (13 sites), 61 MW (12 sites) et 124 MW (11 sites).

Pour le prochain appel d’offres PV, le délai de dépôt des dossiers a été fixé au 1er juin prochain.

, ,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This