Top Menu

Le Royaume-Uni a connu un dernier rush d’installations PV en mars 2017

Le mois de mars 2017 aura été porteur pour le marché du photovoltaïque au Royaume-Uni, avec peut-être le dernier rush dans les installations solaires d’une certaine taille, avant l’arrêt du programme d’aides avec les certificats d’obligations vertes (Renewable Obligations Certificate, ou ROC) au 1er avril dernier. Le parc photovoltaïque total installé outre-Manche pourrait ainsi afficher une puissance largement au-delà de 12 GW à fin mars 2017.

ReneSola y a finalisé sur le fil deux centrales photovoltaïques d’une puissance cumulée de 10 MWc, qui sont désormais connectées au réseau électrique outre-Manche. Après la conception et la construction des deux projets, le groupe chinois est encore chargé des opérations d’exploitation et de maintenance jusqu’au commissionnement final. L’une des deux centrales est située dans le North Yorkshire et l’autre dans le Shropshire.  Les deux sites bénéficient du dernier programme de subventions.

Wirsol Energy, filiale de l’Allemand Wirsol, a, pour sa part, connecté 19 centrales photovoltaïques au réseau électrique en mars en Angleterre et en Irlande du Nord, d’une puissance unitaire entre 2,5 MWc et 20,5 MWc chacune pour un volume total de 105,5 MWc bénéficiant du programme ROC. La firme y a consacré un investissement total de 88 millions de livres, grâce à des crédits de la banque BayernLB. Les différentes sites ont pu être réalisés et finalisés grâce à des partenaires tels que Land & Power, Solfen, 33 KV, Mind4Energy et Secure-Site pour la partie industrielle, ainsi que OST Energy (conseiller financier) et Cameron McKenna CMS (partenaire juridique) ou encore les énergéticiens Statkraft et Power NI avec qui la société avait signé des contrats de vente d’électricité. Wirsol estime être en mesure de continuer à développer des projets solaires au Royaume-Uni même sans subventions.

L’Allemand Baywa r.e. a, lui, encore finalisé sept centrales photovoltaïques d’une puissance cumulée de 76 MWc avant la date limite, tandis que le Britannique Lightsource a participé au rush avec 14 projets affichant plus de 50 MWc.

Enfin, G2 Energy a connecté plus de 30 centrales PV au réseau sur l’année 2016, dont 24 projets dans les dernières semaines avant la date limite du 1er avril dernier.

Les statistiques mensuelles publiées par le ministère en charge de l’énergie devraient afficher cette mobilisation des développeurs, les chiffre s de mars 2017 devraient être publiés d’ici mai prochain. Selon les experts, le parc photovoltaïque total installé outre-Manche pourrait avoir largement dépassé les 12 GW à fin mars 2017. Les acteurs-développeurs du solaire sont maintenant un tantinet sceptiques quant à l’avenir du marché du PV au Royaume-Uni. A suivre …

Photos : Wirsol

, , , , ,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This