Top Menu

Que signifie la reprise du volume des raccordements PV au 2e trimestre 2019 ?

Avec sa 31e édition de l’Observatoire de l’énergie solaire photovoltaïque portant sur l’activité du secteur en France*, le think-tank France Territoire Solaire (FTS) pose la question cruciale : que signifie la (légère) reprise du volume des raccordements PV au second trimestre 2019 ? « S’agit-il d’un simple effet de rattrapage, ou de l’amorçage d’une tendance à la hausse avec l’arrivée des projets lauréats de la première période de l’appel d’offres CRE 4 ? », demande Antoine Huard, président du think-tank.

Les raccordements PV par trimestre et par segment d’installations en France continentale

« Avec 226 MW raccordés, ce deuxième trimestre 2019 marque un retour à un rythme (presque) habituel après deux trimestres décevants. Le prochain trimestre constituera un test important puisqu’il devrait normalement voir se raccorder les volumes issus de la deuxième période de cet AO. Nous appelons les services du ministère de la transition écologique et solidaire à publier les statistiques des projets effectivement raccordés sur les dernières sessions de l’appel d’offres dits CRE 3 et CRE 4. Il est en effet indispensable de suivre cet indicateur afin de pouvoir évaluer l’impact des mesures du plan #Place au Soleil et la capacité du mécanisme actuel à pouvoir délivrer les objectifs prévus par la PPE » ajoute Antoine Huard.

Le volume de raccordement au 2ème trimestre 2019 s’établit en effet autour de 226 MW, en hausse par rapport aux 160 MW du trimestre précédent. Pour FTS, ce rythme de raccordement trimestriel n’est cependant pas qu’une bonne nouvelle, car insuffisant pour dépasser la barre du GW installé par an.

Cette 31e édition de l’Observatoire se distingue :

– par une légère baisse du segment « autoconsommation » (totale ou partielle), avec 5 600 installations raccordées ;
– par une stabilité du segment des installations domestiques (<9 kW), avec un volume de 21 MW ;
– par une hausse marquée du segment des moyennes toitures (9 à 100 kW), atteignant un volume de 49 MW, qui amplifie la dynamique ;
– par une stabilité du segment des grandes toitures (100 à 250 kW), atteignant un niveau de 22 MW, ce qui confirme une bonne dynamique ;
– par une nouvelle hausse sur le segment des très grandes toitures (250 kW à 1 MW), avec un volume de 7 MW ;
– par une forte hausse du segment des grandes installations (1 MW et +), atteignant 125 MW ce trimestre, volume deux fois supérieur à celui du précédent trimestre.

A noter par ailleurs que la file d’attente poursuit, elle, une forte croissance et que le stock de projets dépasse les 5 GW au terme de ce 2ème trimestre 2019.

Pour plus de détails, cliquer ici

*Les chiffres de cet Observatoire concernent la France continentale (Enedis et RTE), ils sont légèrement différents des chiffres du CGDD, car l’Observatoire n’a pas accès aux données de raccordement et de file d’attente des entreprises locales de distribution (ELD), ces dernières n’étant pas publiées.

,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This