Top Menu

Photowatt compte sur des partenaires pour son développement futur

Le pionnier français du solaire Photowatt passé en 2011 dans le giron d’EDF Energies Nouvelles vise à s’allier au sino-canadien Canadian Solar, asembleur de panneaux photovoltaïques et développeur de projets solaires, et à la société grenobloise ECM Greentech, spécialisée dans la cristallisation du silicium, pour la production industrielle. Objectifs : décupler la capacité de production, à plus de 500 MWc par an contre 50 MW aujourd’hui, et se concentrer sur la R&D.

La filiale d’EDF EN est verticalement intégrée. Elle fabrique actuellement des cellules solaires et assemble des modules photovoltaïques, et travaille déjà avec les deux partenaires industriels cités. Son projet de développement a été, à n’en pas douter, conçu pour tenter de renouer avec la rentabilité et s’apparente à une forme de restructuration. De fait, Photowatt a engagé avec ses partenaires sociaux un processus de consultation.

Un nouveau modèle industriel en forme de restructuration

Le projet repose sur la création d’une société commune, appelée Photowatt Crystal Advanced. Cette dernière sera détenue à 60% par EDF EN via Photowatt, à 30% par Canadian Solar (CSI) et à 10 % par ECM Greentech. Elle misera sur la production bas carbone de lingots et de plaquettes de silicium de haute technologie sur son site historique à Bourgoin-Jallieu, en Isère (Auvergne-Rhône-Alpes). Les cellules solaires en résultant seraient alors destinées à être assemblées dans des modules PV susceptibles d’être retenus, notamment grâce à leur faible bilan carbone, pour des projets déposés dans le cadre des appels d’offres pluriannuels prévus par le gouvernement en France.

Le projet industriel surfe donc sur un développement du solaire sur l’Hexagone, dont le potentiel s’est amplifié grâce à deux annonces récentes : le volume de 2,5 GWc de projets photovoltaïques sur appels d’offres par an d’une part, et le Plan Solaire lancé par le Groupe EDF, qui a pour ambition de développer et construire 30 GWc de projets solaires photovoltaïques en France d’ici 2035 d’autre part (voir nos articles ici et ici). Malgré un contexte concurrentiel, ces deux annonces cristallisent des opportunités potentielles pour Photowatt Crystal Advanced. La technologie innovante de cristallisation du silicium développée par ECM Greentech avec l’Institut National de l’énergie Solaire (INES) et la capacité industrielle et la présence mondiale de CSI permettraient à la nouvelle entité de saisir ces opportunités en France, ainsi que d’autres dans le monde.

Parallèlement, Photowatt se concentrerait sur ses activités de recherche et développement, regroupées das une entité baptisée Photowatt Lab, en lien avec la R&D du Groupe EDF et des centres de recherche comme l’INES ou l’Institut Photovoltaïque d’Île-de-France (IPVF). L’objectif est de favoriser l’émergence de nouvelles solutions technologiques en matière de cellules et modules photovoltaïques et de les tester dans des conditions préindustrielles.

, , ,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This