Top Menu

Panneaux PV : quand la baisse des prix s’arrêtera-t-elle ?

Selon la plateforme commerciale pvXchange, les prix de gros des panneaux photovoltaïques et des cellules solaires en silicium cristallin ont continué de chuter ces dernières semaines. Mais quand cette baisse s’arrêtera-t-elle ? Bientôt, selon certains fabricants, nous apprend pvXchange, car quelques-uns des plus grands fournisseurs commencent à parler de pénurie, autant pour les modules en silicium multicristallin que pour le haut de gamme en silicium monocristallin avec cellules PERC.

Selon pvXchange, il semblerait de fait impossible de commander ces produits en volume avec un délai « normal » de livraison. Certains fabricants repousseraient même au 1er trimestre 2019 les livraisons pour d’importants projets. Ils ne seraient en outre plus très enclins à accorder des rabais sur les prix. Pour certains modèles, les prix commenceraient même plutôt à s’afficher à la hausse.

Selon Martin Schachinger, président et CEO de pvXchange, quelques fabricants ont apparemment réduit leur voilure en production dès l’annonce de la baisse des subventions sur le marché chinois. Eviter de produire pour stocker avec des risques de pertes semble avoir été leur devise. Ce recul de l’assemblage en Asie réduit aussi la disponibilité des modules en Europe. Les produits qui étaient encore en stock en Europe ont apparemment trouvé preneurs ces dernières semaines. Certains fabricants chinois n’étaient par ailleurs guère présent en Europe depuis la mise en place des taxes douanières anti-subventions et anti-dumping. Leur retour aujourd’hui est possible mais difficile, surtout que l’avance technologique des plus grands s’est amplifiée au cours des années.

Les récentes prévisions de l’Agence internationale de l’énergie (IEA) font état d’une baisse de 15% du volume des installations photovoltaïques au niveau mondial cette année comparé à 2017, à 83 GW, surtout à cause du recul drastique la demande en Chine.

Ces prévisions ne tiennent cependant pas compte, selon Martin Schachinger, de l’attrait accru pour le PV suite à la baisse des prix des modules solaires. Une baisse qui pourrait atteindre 30% sur l’année d’ici fin décembre pour certaines catégories de produits, et qui pourrait relancer le marché aussi bie du neuf que du « repowering » sur d’anciens sites, avec le remplacement de vieux modules avec des performances à la baisse par des panneaux neufs. Avec des prix qui ne sont plus que le dixième de celui des modules d’origine installés il y a 8-10 ans, leur remplacement peut être économiquement attrayant.

La baisse de la demande aboutit tout naturellement à une surcapacité de production. Selon une étude TrendForce, la capacité mondiale d’assemblage de panneaux PV aurait atteint un volume d’environ 150 GW ! Nous devrions donc assister à une vague de consolidation sans précédent, souligne Martin Schachinger. Mais de nouvelles baisses de prix tout en maintenant les niveaux actuels de qualité avec les technologies et procédés connus ne semblent plus guère faisables. Seul le passage à des méga-usines permettrait de serrer encore les prix. Mais quid des petites unités d’assemblage encore existantes de par le monde ? Les fabricants européens affichent encore leurs propres marques mais sous-traitent l’assemblage en Asie. Ils garantissent néanmoins encore leurs produits. Mais quelle est la garantie de survie de ces firmes en manque de liquidités ? Même l’approvisionnement auprès de fabricants asiatiques ayant une filiale et un support technique en Europe nécessite, surtout pour les prix les plus bas, une analyse soigneuse des conditions de garanties et des produits. Des matériaux haut de gamme, une assurance qualité, une garantie produit … tout cela a un coût, qui se reflète dans le prix de vente.

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This