Top Menu

Les fabricants chinois pourraient (re)lancer la guerre des prix dans les panneaux PV

[MIS A JOUR – 06/07/2018] La réduction des aides au déploiement du solaire en Chine tire le marché local des installations photovoltaïques à la baisse (voir également notre article), estime EnergyTrend, la division énergie de TrendForce. Dans un contexte de surcapacité de production de modules solaires, les assembleurs chinois cherchent actuellement à exporter leurs surplus, en allant jusqu’à brader les prix sur les marchés étrangers. Et en mettant à mal la compétitivité des fabricants ailleurs dans le monde, et notamment en Europe …

A Taïwan, le gouvernement a mis en place une stratégie dite PV Taiwan Plus afin d’assurer la compétitivité des produits fabriqués localement. Un bonus pouvant atteindre 6% est appliqué au tarif d’achat dont bénéficient des installations solaires si elles intègrent des modules de haut rendement certifiés par le BSMI (bureau de certification).

EnergyTrend a comparé, pour exemple, le TRI (Taux de rentabilité interne d’un investissement) pour une toiture PV de 100 kW réalisées avec des modules classiques et des modules de hautes performances. Dans ce dernier cas, où l’installation bénéficie d’un bonus de 6% sur le tarif d’achat, le TRI augmente de 2% si le prix des modules diminuent de 0,10 dollar (US)/W. Dans le cas de modules classiques, les prix de vente au rabais semblent chuter à 0,25-0,30 dollar (US)/W, pour un TRI d’environ 15~16%.

Par ailleurs, les prix des modules de hautes performances devraient diminuer à 0,36 dollar (US)/W pour que le TRI atteigne 15~16%. Pour les fabricants taiwanais de modules, un tel niveau de prix ne permettrait quasiment pas de survivre, estiment les analystes, si l’on tient compte du fait qu’ils doivent faire des bénéfices et couvrir les coûts élevés de certification par le BSMI. Au final, il est donc économiquement plus intéressant de sélectionner des modules chinois de bas coût, même sans le bonus de 6% sur le tarif d’achat, plutôt que des modules « made in Taïwan ».

EnergyTrend fait également une comparaison pour les marchés européens avec, par exemple, des modules Trina Solar. Si le prix de vente au rabais tombe à 0,25 dollar (US)/W, le prix marché de ces modules serait de 0,39 dollar (US)/W (en tenant compte des taxes anti-dumping et anti-subventions). Un prix de marché qui sera plus bas que les autres produits sur le marché européen. Sur le marché nord-américain, l’ajout des taxes récemment annoncées (72,54%) ferait monter le prix de marché à 0,43 dollar (US)/W, soit un prix très proche de celui d’autres produits commercialisés aux États-Unis. Mais, même si c’est à la marge, les modules chinois y seraient encore compétitifs.

Selon EnergyTrend, 70% de la production mondiale de modules solaires se trouve sur le sol chinois. Lorsque les fabricants chinois se mettront à vraiment brader leurs produits, l’impact sera visible sur les prix dans le monde entier … au moins jusqu’au printemps 2019.

, ,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This