Top Menu

Le solaire grand gagnant du 1er AO bi-technologies en Allemagne : 210 MW !

En Allemagne, l’Agence fédérale des réseaux (Bundesnetzagentur) vient de publier les résultats du premier appel d’offres bi-technologies combinant solaire et éolien lancé en février dernier (voir notre article) : les projets de centrales photovoltaïques sont lauréats pour la totalité de la puissance attribuée de 210 MW, et ce pour un prix moyen de 4,67 c€/kWh !

« Des offres déposées pour des projets solaires ont été les seules retenues. Quand il y a compétition et concurrence, c’est la technologie proposant le coût le plus bas qui gagne. La transition énergétique nécessite toutefois un bouquet combinant les différentes technologies », souligne Jochen Homann, président de la Bundesnetzagentur. « La procédure d’appel d’offres est un instrument important pour faire baisser les coûts. Le résultat de cet appel d’offres montre que l’énergie solaire est actuellement très compétitive en Allemagne », s’était déjà réjoui, pour sa part, Thomas Bareiß, secrétaire d’état parlementaire auprès du ministre de l’économie et de l’énergie, avant la mise en ligne des résultats par la Bundesnetzagentur. « Nous avons besoin d’un bouquet énergétique équilibré entres les différentes technologies renouvelables » a-t-il aussi précisé.

Au total, 32 projets de centrales photovoltaïques sont désormais lauréats de cet appel d’offres, pour une puissance totale de 210 MW. Le prix moyen s’est établi à 4,67 c€/kWh (à comparer au prix moyen de 4,33 c€/kWh lors du dernier appel d’offres exclusivement dédié au PV). Les dossiers déposés affichaient des prix entre 3,96 c€/kWh (le plus bas) et 5,76 c€/kWh (le plus élevé).

Parmi les projets retenus, cinq sont situés sur des terrains agricoles , champs ou prés, dans des zones défavorisées en Bavière pour une puissance totale de 31 MW, et trois dans le Bade-Wurtemberg pour une puissance totale de 17 MW.

L’appel d’offres avait attiré 54 candidatures, dont 18 dans l’éolien et 36 dans le solaire avec des prix moyens de 7,23 c€/kWh et 4,82 c€/kWh. La puissance totale ainsi soumise s’était élevée à 395 MW, pour une puissance cible de 200 MW.

Pour la sélection des projets, la procédure avait introduit un critère pou tenir compte des nécessités de renforcement des réseaux de distribution. Ce critère pénalisait donc les dossiers dans les régions où les sources d’énergies renouvelables sont déjà très présentes. Sans ce critère, il semblerait qu’un projet éolien au moins aurait pu être retenu.

Pour plus d’informations sur les projets retenus, cliquer ici

D’autres détails seront prochainement encore mis en ligne.

,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This