Top Menu

L’autoconsommation PV est rentable pour les particuliers

Avec une part de 40% des demandes de raccordement de centrales photovoltaïques pour les particuliers en 2016*, l’autoconsommation de l’électricité de source solaire a le vent en poupe. Une étude effectuée par le cabinet de conseil SIA Partners, en partenariat avec Enerplan, montre en outre que des installations PV résidentielles exploitées en autoconsommation pourraient permettre de réaliser des économies dès la 13e année après mise en œuvre du dispositif, avec jusqu’à près de 20% d’économies en moyenne sur les factures d’électricité**, et d’afficher un retour sur investissement supérieur à 100%.

SIA Partners estime que, avec un objectif fixé par les pouvoirs publics à 19 GW de puissance photovoltaïque installée à l’horizon 2023 contre 6,2 GW fin 2017, 30% à 60% des capacités photovoltaïques cumulées devraient concerner à terme des raccordements en autoconsommation.

L’analyse de l’Energy Lab (SIA Partners) présente le contexte dans lequel s’intègre l’autoconsommation domestique sur le marché français.

Depuis un an, un environnement sécurisé permettant la rentabilité de ces projets a été progressivement mis en place. Dès 2015, la loi de transition énergétique pour la croissance verte ouvre en effet la voie au développement de l’autoconsommation pour les particuliers, alors que le nombre de raccordements pour les nouvelles installations photovoltaïques dans le résidentiel (0 – 9 kWc) déclinait depuis 2011. En juillet 2016, une ordonnance oblige les gestionnaires des réseaux de distribution à faciliter l’autoconsommation, demande à la CRE la mise en place d’une tarification adaptée, et simplifie les procédures pour les petites installations. Enfin, en mai 2017, un arrêté tarifaire définit les conditions d’achat de l’électricité produite par les centrales PV dont la puissance ne dépasse pas 100 kWc et introduit un tarif d’achat pour le surplus de production non autoconsommé. In fine, les particuliers peuvent donc ainsi consommer l’électricité produite avec leurs propres panneaux solaires et réinjecter l’électricité non consommée dans le réseau de distribution.

L’élément clé de la rentabilité des installations photovoltaïques en autoconsommation est l’atteinte de la parité réseau. Ce dernier point est conditionné par deux facteurs structurants : la baisse continuelle des coûts de production de l’électricité de source solaire, et la hausse du prix de l’électricité sur le marché. Les projections des analystes de l’Energy Lab affichent respectivement 25-35% de baisse pour le premier de ces deux facteurs à l’horizon 2030, et une progression annuelle de 2,5 à 5% pour le deuxième. Ce qui pourrait amener le prix de l’électricité de 15,5 c€/kWh cette année jusqu’à 29,5 c€/kWh d’ici 2030 …

*Chiffres Enedis

**Projections sur 25 ans

Pour consulter l’étude dans son intégralité, cliquer ici

, ,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This