Top Menu

L’Armée se lance dans les appels à projets solaires

Le ministère des Armées a concrétisé cet été l’annonce faite dans le cadre du plan interministériel « Place au soleil » en juin 2018 (voir notre article), à savoir mettre à disposition un foncier de 2000 ha avant 2025 pour le déploiement de sites de production d’énergies renouvelables, notamment des centrales photovoltaïques. Dorénavant, c’est d’ici la fin de l’année 2022 que des projets de production d’électricité d’origine photovoltaïque pourront être développés sur ces 2000 ha de terrains. Un appel à manifestation d’intérêt pour le choix d’opérateurs a été lancé, les offres sont attendues pour fin septembre 2019.

Le ministère des Armées mettra à disposition, d’ici la fin de l’année 2022, 2 000 hectares de terrains pour y développer des projets de production d’électricité d’origine photovoltaïque.

D’autres appels à projet seront lancés régulièrement afin d’atteindre les objectifs fixés pour 2022.

Ces projets seront mis en œuvre par les opérateurs choisis au regard de critères permettant d’apprécier la qualité de leur offre, notamment la gestion environnementale du site, le bilan carbone de l’installation, la gestion de la biodiversité et le niveau de rémunération proposé.

Les installations seront réalisées sur les terrains suivant trois possibilités : en accordant des autorisations d’occupation du domaine public, en cédant des emprises dont le ministère n’a plus l’utilité, ou en développant la mise en place d’installations en autoconsommation. Cent hectares (ha) ont déjà été cédés aux fins de développement de la filière photovoltaïque. D’ici fin 2019, 267 ha supplémentaires seront mobilisés sur quatre sites expérimentaux : Creil (60) à hauteur de 253 ha, Querqueville (50) à hauteur de 4 ha, Saint-Christol (84) à hauteur de 5,5 ha, et la Valbonne (01) à hauteur de 4,5 ha.

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This