Top Menu

L’Allemagne prépare 4 GW d’AO PV pour 2019-2021 et baisse les tarifs d’achat

Comme récemment annoncé (voir notre article), des appels d’offres devraient être lancés en Allemagne pour 4 GW supplémentaires d’installations photovoltaïques au sol et autant d’éoliennes d’ici 2021. Le projet de loi sur l’énergie conforme à l’accord de coalition du gouvernement allemand a en effet été adopté ce lundi 5 novembre 2018 par le cabinet ministériel. Des appels d’offres multi-technologies seront également lancés sur la même période. Le tarif d’achat pour des centrales solaires de puissance entre 40 et 750 kWc baisserait par contre de 20% au 1er janvier 2019 !

Une centrale photovoltaïque de 57 kWc a été réalisée par Wirsol sur la toiture d’une école maternelle à Heidesheim (Rhénanie-Palatinat). L’électricité produite par les 211 panneaux photovoltaïques, convertie par les deux onduleurs assistés d’optimiseurs de puissance P600 de SolarEdge, est destinée à l’autoconsommation sur site, avec une couverture prévue supérieure à 65%.

La baisse du tarif d’achat pour les nouvelles installations sur bâtiment de 40 à 750 kW est la conséquence directe de la baisse des coûts des centrales PV, qui a été plus rapide que la révision trimestrielle de la rétribution de l’électricité solaire, explique-t-on outre-Rhin. Le gouvernement allemand préserve toutefois le segment des installations résidentielles chez les particuliers, jusqu’à 40 kW de puissance.

Le projet de loi entérine les appels d’offres de 4 GW supplémentaires prévus pour le photovoltaïque et l’éolien sur les deux années de 2019 à 2021. Il prévoit aussi une accélération du développement du réseau électrique. Les appels d’offres multi-technologies visent à expérimenter des concepts novateurs ayant aussi une utilité au niveau du réseau et du système énergétique global.

Pour le ministre de l’économie Peter Altmeier, le projet de loi consiste à « poser les jalons pour une transition énergétique sûre et à un coût acceptable pour les citoyens. Les appels d’offres supplémentaires permettent d’accélérer encore le déploiement des sources renouvelables mais, comme pour le développement accéléré du réseau électrique, nous contrôlerons les coûts. Ce n’est qu’à cette condition que nous pourrons continuer à miser sur le soutien de la population à la transition énergétique. »

Le syndicat professionnel BSW-Solar, qui avait vivement critiqué le projet de loi en amont, s’en remet désormais au parlement. Pour Carsten Körnig, directeur général de l’entité, « c’est le rôle du parlement de faire de ce projet une loi sensée pour la transition énergétique et de supprimer les freins au développement du photovoltaïque comme le plafond de déploiement de 52 GW ou encore la taxation de l’électricité solaire autoconsommée. Sans la suppression du plafond des 52 GW, les appels d’offres ne sont qu’une farce et leurs volumes ne compenseront de loin pas le recul drastique dans le PV sur bâtiments que va entraîner la baisse brutale du tarif d’achat. Les tarifs d’achat rétribuent de fait environ la moitié du volume installé par an, estime le syndicat professionnel. L’Allemagne ne pourra atteindre ses objectifs climatiques que si le gouvernement augmente de façon importante non seulement le volume du déploiement PV au sol mais aussi celui sur bâtiment. Le court-termisme de la mesure met en danger nombre de projets actuellement en cours de construction, et nombre de sociétés de type PME vont perdre en visibilité et en stabilité financière. » Le BSW demande a minima de reporter la diminution des tarifs d’achat à une date ultérieure, surtout que « les tarifs d’achat auraient « naturellement » baissé au cours des prochains mois dans le cadre du dispositif en vigueur actuellement ». Cette réduction n’aurait toutefois été que de 1% par mois au début novembre, décembre et janvier … Pour novembre, le tarif d’achat se situe à 11,71 c€/kWh pour les installations PV sur bâtiment jusqu’à 10 kWc, puis 11,38 c€/kWh jusqu’à 40 kWc et 10,17 c€/kWh jusqu’à 100 kWc.

Parallèlement, l’Agence fédérale des réseaux (Bundesnetzagentur) vient de publier ses derniers chiffres : le parc photovoltaïque allemand a progressé de 198,7 MWc en septembre (pour atteindre un total de 45,1 GWc), dont 10,9 MW de grandes centrales PV au sol. Ce volume est à comparer aux 354, 270 et 342 MW respectivement réalisés en août, juillet et juin 2018, dont 113, 45 et 158 MW au sol.

En Allemagne, les sources d’énergie renouvelable ont couvert 38% de la consommation brute d’électricité sur les trois premiers trimestres de 2018, avec la production de quelque 170 milliards de kWh, soit 3% de plus que sur la même période de l’an passé. En janvier, avril et mai, la couverture a même ponctuellement atteint 43%.

, ,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This