Top Menu

La plus grande centrale PV au sol de France en milieu urbain entre en service dans le Calvados

Développée par IEL et Enolya, une centrale photovoltaïque au sol de 9,83 MW, appelée « Centrale Solaire du Plateau », vient d’entrer en service à Colombelles, dans le Calvados. Clin d’œil de l’histoire : elle a été installée sur un terrain de 19,3 ha sur le site de l’ancienne usine SMN, là où cette dernière a autrefois exploité une centrale électrique de 47,5 MW fonctionnant au charbon, la plus grande de Normandie* à l’époque. La Centrale du Plateau représente un investissement de 12 millions d’euros, apporté par IEL et Omnes Capital.

La Centrale Solaire du Plateau est la première centrale photovoltaïque au sol construite dans le département du Calvados. Les 28940 modules solaires utilisés sont d’origine française, fabriqués par Voltec Solar dans le Bas-Rhin, en Alsace. Pour un bilan énergétique optimisé, ils sont installés sur 362 trackers de la marque Optimum Trackers, qui s’orientent vers l’est le matin et vers l’ouest le soir. Quinze onduleurs SMA assurent la conversion du courant continu produit par les modules en courant alternatif compatible avec le réseau Enedis ; ils sont assistés de quatre postes de transformation en 20000 V. L’électricité produite est directement injectée au niveau du quartier Jean Jaurès.

La SMN (Société Métallurgique de Normandie) a été le plus grand site industriel de Normandie, employant jusqu’à 6300 salariés et occupant une superficie de 160 ha au siècle dernier. Dans les années 70, elle produisait 1 million de tonnes d’acier par an. La dernière coulée a eu lieu en 1993 puis l’usine fut démantelée. Depuis, Caen la Mer, la commune de Colombelles et Normandie Aménagement ont œuvré à la revitalisation du site, avec la création de zones d’activités (Normandial, Lazzaro, du Plateau), du campus technologique Effiscience et de la ZAC Jean Jaurès. Une emprise de 19,3 ha restait toutefois difficilement aménageable en raison de l’instabilité du sous-sol.

Pour Caen la Mer, l’intérêt de développer une centrale photovoltaïque au sol est rapidement apparu. Le projet a abouti grâce à une étroite coopération entre IEL et Enolya avec Caen La Mer (Calvados), Normandie Aménagement et la commune de Colombelles.

IEL et Enolya ont initié le projet en 2010. Le permis de construire a été obtenu en mars 2014. Le projet a ensuite été retenu à un appel d’offres PV en 2015. Cette centrale solaire valorise dorénavant un foncier non commercialisable, renforce l’attractivité des zones d’activités et termine la reconquête de cette friche industrielle urbaine.

*Pour voir les photos du site historique de la SMN, cliquer ici

,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This