Top Menu

Guyane : Meridiam prend le contrôle de la centrale CEOG aux côtés de HDF Energy

HDF Energy vient d’annoncer l’entrée de l’investisseur Meridiam au capital de la société de projet de la CEOG (Centrale Électrique de l’Ouest Guyanais). Un projet qui est revendiqué comme étant, à ce jour, la plus grande centrale électrique au monde avec un stockage de l’énergie renouvelable produite notamment par une centrale solaire photovoltaïque de 55 MWc sous forme d’hydrogène.

HDF Energy, inventeur du concept de centrales électriques Renewstable et spécialiste des technologies hydrogène, se voit comme le premier producteur mondial d’électricité stable à partir d’énergies intermittentes, en associant un parc photovoltaïque de 55 MW avec le plus gros système de stockage au monde : 140 MWh à l’aide d’hydrogène et un stockage d’appoint par batteries. La centrale CEOG sera installée sur la commune de Mana, et raccordée à la station EDF de Saint-Laurent-du-Maroni. Elle produira quotidiennement, pendant 20 ans, une puissance électrique fixe de 10 MW la journée jusqu’au soir et de 3 MW la nuit.

Meridiam, leader dans le développement, l’investissement et la gestion de projets d’infrastructures, est un investisseur de long terme dont le fonds Transition est dédié aux projets d’infrastructures liés à la transition énergétique. Il gère déjà 6,2 milliards d’euros d’actifs et a un catalogue de plus de 68 projets en cours de développement, de construction ou d’opération. Le groupe acquiert 60% de la société de projet CEOG aux côtés de HDF Energy pour financer et développer le site. Cette opération devrait en accélérer la réalisation pour une mise en service prévue en 2020. Le chantier débutera à l’été 2019, l’investissement est chiffré autour de 90 millions d’euros. La centrale électrique CEOG devrait produire une électricité fiable et non polluante pour approvisionner toute l’année, de jour comme de nuit, l’équivalent de 10000 foyers de l’ouest de la Guyane, à un coût inférieur au coût de production actuel par des solutions conventionnelles dans la région et sans subvention. Le coût de production d’électricité par des groupes électrogènes est en effet aujourd’hui de l’ordre de 350 euros/MWh dans l’ouest du pays. Le coût moyen de l’électricité se situe toutefois autour de 240 euros/MWh en Guyane. La CEOG devrait couvrir la moitié de la consommation énergétique de la population de Saint-Laurent-du-Maroni et de Mana. Pour plus de détails concernant le principe de fonctionnement, cliquer ici

« Nous sommes heureux d’accompagner HDF Energy dans son ambition d’être un des leaders mondiaux de la production d’électricité stable à partir d’énergie renouvelable et d’investir à ses côtés dans ce projet à fort impact pour la Guyane. Le concept Renewstable est une solution d’avenir mais économiquement viable dès aujourd’hui dans un territoire comme la Guyane. La CEOG est aussi une contribution concrète au plan de déploiement de l’hydrogène annoncé par le gouvernement en juin 2017, qui vise à faire des zones non interconnectées des territoires pilotes », déclare Julien Touati, associé et directeur du développement de Meridiam.

Pour voir la CEOG en video, cliquer ici

,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This