Top Menu

Financement participatif : le plafond de collecte monte à 8 millions d’euros

Sur les plateformes de financement participatif (crowdfunding), le plafond de collecte va passer à 8 millions d’euros pour les opérations en actions, obligations et minibons, contre 2,5 millions d’euros jusqu’ici. Cette mesure a été annoncée par le secrétaire d’état au numérique Mounir Mahjoubi lors du salon Vivatech la semaine dernière. Une bonne nouvelle pour les projets dans le domaine des énergies renouvelables, notamment pour le photovoltaïque !

Sur proposition des acteurs de la finance participative, l’AMF et Bercy avaient déjà, en avril dernier, relevé le plafond à 2,5 millions d’euros. Le passage à 8 millions d’euros est prévu avant fin 2018 pour les plateformes agréées Conseiller en Investissements Participatifs et Prestataire de Services d’Investissement (voir le calendrier sur le site du ministère en cliquant ici). L’ouverture du PEA-PME aux obligations et minibons est également prévue.

L’engouement des citoyens progresse

« C’est un très bon signal pour le secteur, qui souligne la crédibilité des plateformes pour accompagner le financement de l’économie française, notamment dans les domaines qui construisent l’avenir. Cela nous permettra d’accompagner davantage de projets d’énergie renouvelable d’envergure et d’y associer un nombre toujours croissant d’épargnants », a réagi Amaury Blais, président de Lendosphere. Cette plateforme dédiée aux énergies renouvelables a en effet déjà atteint le plafond de 2,5 millions d’euros. Parmi les projets emblématiques portés par la plateforme figure la levée de fonds pour Générale du Solaire l’an passé (voir notre article). Pour les derniers projets dans le solaire en cours sur Lendosphere, cliquer ici

Lendopolis vient, pour sa part, de boucler ses deux premières collectes 100% locales pour un montant total de 700000 euros destinés à des projets de centrales photovoltaïques sur bâtiments agricoles. Cette plateforme de financement participatif du groupe KissKissBankBank&Co et filiale de La Banque Postale a ainsi accompagné Irisolaris ainsi que la société Apex Energies en partenariat avec Eco Green Developpement à l’occasion pour des collectes destinées à des projets lauréats d’un appel d’offres*. Ces collectes ont respectivement atteint 300000 euros et 400000 euros. Dans les deux cas, les projets sont des centrales PV sur bâtiments agricoles, d’une puissance unitaire de 100 à 500 kWc (22 pour Irisolaris, et 36 pour le duo Apex Energies – Eco Green Développement).

Par ailleurs, Lumo vient d’ouvrir la collecte pour une centrale photovoltaïque de 215 kWc développée par Enersieil à Montreuil Bellay, dans le département du Maine-et-Loire, sur la toiture de la société Transport Gaborit. Cette collecte porte sur un montant de 30000 euros. Elle est dans un premier temps réservée au niveau local, à savoir aux habitants de la communauté d’agglomération Saumur Val de Loire (du 23 mai au 12 juin). Elle sera ensuite ouverte jusqu’au 25 juin aux habitants aux départements du Maine-et-Loire et d’Indre-et-Loire, puis à tous. Pour plus d’informations, cliquer ici

*Les projets lauréats de l’appel d’offres pour des centrales photovoltaïques sur bâtiments, serres, hangars agricoles et ombrières de parking entre 100 kWc et 8 MWc qui font appel au financement participatif bénéficieront d’une prime de 3 euros/MWh qui s’ajoute au tarif d’achat prévu au dossier

, , , ,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This