Top Menu

EU-Chine : c’est la fin des taxes antidumping !

Tout (ou presque) avait déjà été publié à ce sujet sur L’Echo du Solaire* mais la confirmation est tombée le 31 août 2018 : la Commission européenne a mis fin ce 3 septembre 2018 aux « mesures commerciales » mises en place il y a cinq ans à l’encontre des cellules solaires et panneaux photovoltaïques chinois, dont les fabricants étaient obligés de respecter un prix minium d’importation à l’arrivée sur le Vieux continent ou, à défaut, de payer des taxes douanières et antidumping pouvant monter, selon les sociétés, jusqu’à 65%.

Initialement mises en place à l’encontre de la Chine en 2013, ces mesures avaient par la suite été étendues à Taïwan et à la Malaisie, avec un dispositif remanié incluant une dégressivité du prix minimum d’importation en 2016.

La Commission européenne a souligné « qu’elle a étudié les besoins à la fois des producteurs de panneaux solaires et de ceux qui les utilisent ou les importent, et que la suppression de ces mesures était dans le meilleur intérêt de l’Union européenne. »

L’association européenne SolarPower Europe, qui n’avait cessé de fustiger le dispositif dès le début comme étant contre-productif pour le déploiement de l’énergie solaire en Europe (voir, entre autres, cet article), a commenté le choix de la Commission européenne de l’abandonner comme un tournant décisif pour l’industrie européenne du solaire, qui enlève le plus gros frein à la croissance du solaire en Europe. Pour Christian Westermeier, président de l’entité, c’était la bonne décision à prendre pour l’Europe, et nous nous attendons à une croissance du nombre d’emplois dans le solaire et du déploiement de cette énergie en faveur de la transition énergétique. » Selon James Watson, CEO de SolarPower Europe, « une nouvelle ère solaire peut maintenant débuter en Europe car les mesures commerciales pesaient sur le coût de l’énergie solaire qui, sans ces mesures, va pouvoir devenir l’énergie la moins chère dans de nombreux pays européens. » L’association reste persuadée que la décision va engendrer un tel engouement en Europe que la production de produits PV en local sera automatiquement encouragée.

L’association EU ProSun qui regroupe des fabricants européens de produits PV avait, elle, demandé une nouvelle enquête et le maintien des taxes. Voir notre article

*Voir nos articles précédents, en cliquant ici et ici

, , , ,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This