Top Menu

Engie et Neoen figurent parmi les lauréats du 3e appel d’offres EnR au Mexique

Au Mexique, le résultat du 3e appel d’offres pour les énergies renouvelables met le solaire à l’honneur, avec plus de la moitié de la puissance attribuée. Le prix moyen toutes technologies confondues – solaire photovoltaïque et éolien – se serait établi à 20,57 dollars/kWh pour un volume total de 2,56 GW. Les sociétés françaises Engie et Neoen remportent respectivement 587 MW et 377 MW de projets de centrales photovoltaïques.

La liste des projets lauréats a été publiée par le ministère en charge de l’énergie (SENER) et l’agence nationale de contrôle de l’énergie (CENACE), qui ont estimé l’investissement total à quelque 2,4 milliards de dollars. L’appel d’offres avaient attiré 46 dossiers de candidatures, dont 16 ont été retenus. Le solaire gagne 55,35% des projets en termes d’énergie produite (MWh), contre 44,65% pour l’éolien.

Neoen remporte le plus gros projet, avec une centrale photovoltaïque de 377 MWc à construire dans l’état d’Aguascalientes, lequel entrera en service en juin 2020. La société revendique pour son projet l’un des prix les plus bas, en accord avec sa mission de « produire durablement et à grande échelle l’électricité renouvelable la plus compétitive ». Le Français renforce ainsi encore sa présence en Amérique latine. Une centrale PV est en effet déjà opérationnelle au Salvador, deux autres sont en cours de financement au Salvador et en Jamaïque, et le groupe dispose en outre d’un important portefeuille de projets en développement au Guatemala, en Colombie et en Argentine. « Avec plus de 750 MW de projets construits ou lauréats d’appels d’offres, l’Amérique latine s’affirme comme notre troisième pôle de développement, avec la région EMEA et l’Australie », souligne Xavier Barbaro, président de Neoen.

Engie est, pour sa part, lauréat pour trois projets de centrales photovoltaïques de 254 MWc, 199 MWc et 134 MWc, ainsi que pour un projet éolien de 100,8 MW. Soit une puissance totale EnR de 687,8 MW à réaliser au Mexique. Le développement des quatre projets remportés à l’AO représente un investissement de 580 millions de dollars. Aux deux AO précédents, Engie avait déjà remporté trois projets EnR d’une capacité de production cumulée de 209 MW. « D’ici 2020, Engie Mexique investira au total près de 800 millions de dollars dans la production d’énergie renouvelable, avec environ 900 MW de capacité », précise Isabelle Kocher, directrice générale d’Engie.

Selon les analystes de Mercom Capital, le groupe italien Enel Green Power, ou plutôt sa filiale locale Enel Green Power Mexico, aurait proposé le tarif le plus bas, à 17,70 dollars/MWh, pour deux projets éoliens d’une puissance cumulée de 290 MW. Au total, le groupe EGPM a récolté quatre projets éoliens pour une puissance cumulée de 583 MW. Il est par ailleurs en train de construire depuis mars dernier la centrale photovoltaïque de Villanueva solar à Viesca dans l’état mexicain de Coahuila, d’une puissance totale de 754 MW (un projet retenu au 1er appel d’offres EnR du pays en mars 2016). Il s’agirait du plus grand site solaire dans les Amériques, et le plus grand dans le monde pour le groupe.

Parmi les autres sociétés lauréates à l’appel d’offres mexicain figurent aussi, notamment, le sino-canadian Canadian Solar (trois projets solaires pour une puissance totale de 367 MW, selon la société), et un consortium sino-japonais regroupant Mitsui et Trina Solar, ainsi que l’Espagnol X-Elio (ex-Gestamp Solar). Tous les projets devraient être finalisés d’ici 2020.

Rappelons que le Mexique s’est fixé pour objectif de générer 35% d’électricité à partir de sources propres d’ici 2024.

, , , ,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This