Top Menu

EnerCit’IF : une coopérative citoyenne pour le PV voit le jour à Paris

[MIS A JOUR – 28/09/2018] Ce lundi 24 septembre 2018, la première coopérative citoyenne parisienne dédiée aux énergies renouvelables, et notamment au photovoltaïque, a vu le jour, parrainée par le climatologue Jean Jouzel. Objectif : installer une vingtaine de toits solaires dans la capitale d’ici 2020.

[MIS A JOUR – 28/09/2018] Une société de projet, à gouvernance coopérative, qui sera en charge du financement, de l’installation et de l’exploitation des centrales solaires, a été créée. Pour la première vague, 5 ou 6 toitures sont prévues sur des bâtiments publics début 2019 : écoles, collèges, centres sportifs, HLM, etc. Le projet EnerCit’IF est né de la convergence de plusieurs projets citoyens similaires, déposés à l’occasion du Budget Participatif 2016, puis fusionnés en un seul qui a été élu par les parisiens. Leurs promoteurs ont créé l’association EnerCit’IF et engagé les échanges avec la Ville de Paris pour travailler à sa réalisation, dans la perspective d’un co-investissement entre la Ville et ses habitants.

La coopérative EnerCit’IF sera ouverte à tous les habitants de la capitale, et devrait ainsi permettre à chacun d’eux de devenir co-producteur d’énergie renouvelable et d’agir concrètement pour la transition énergétique en devenant sociétaire. En deux ou trois ans, la coopérative projette d’installer, de financer et d’exploiter de petites et moyennes centrales solaires sur les toits de Paris pour une puissance cumulée de 1,5 à 2 MWc. Ceci dans le cadre de la société de projets à gouvernance coopérative, dont l’assemblée générale constitutive a eu lieu ce 24 septembre, en ciblant notamment des toitures de bâtiments publics appartenant à la Ville.

Pour le collectif, le plan gouvernemental « Place au Soleil » pour libérer l’énergie solaire a donné des signaux positifs mais insuffisants. Les projets citoyens restent en effet limités à des productions inférieures à 100 kWc, et la production d’énergie solaire au nord de la Loire est pénalisée par le tarif d’achat unique de l’électricité sur tout le territoire du Nord au Sud, indépendamment de la (forte) différence d’ensoleillement.

Pour y remédier, EnerCit’IF mise sur les Parisiens en leur permettant de participer à l’investissement dans « la production d’énergie par les citoyens pour les citoyens » (à l’image du mouvement Énergie Partagée), mais aussi sur des aides de la Région Île-de-France et de la Ville de Paris pour financer les premiers projets. L’ouverture de l’investissement aux citoyens pourrait se faire début 2019.

[MIS A JOUR – 28/09/2018] Avec le GIEC (Prix Nobel de la Paix 2007) dont il a été le vice-président du groupe scientifique de 2002 à 2015, Jean Jouzel ne cesse d’alerter sur l’ampleur du dérèglement climatique et l’urgence à agir pour renverser la tendance. Il invite au changement « inventer un monde où l’on fait mieux avec moins, tout aussi désirable », en agissant à tous les niveaux : gouvernements et organisations internationales mais aussi entreprises, collectivités et citoyens. Jean Jouzel insiste sur la mobilisation de ces derniers : «Pour côtoyer la neutralité carbone en France en 2050, c’est maintenant qu’il faut passer la vitesse supérieure et je suis convaincu que la participation active des citoyens est un levier majeur pour y arriver. »

, , ,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This