Top Menu

Eau de Paris met du PV sur la toiture de son réservoir de L’Haÿ-les-Roses

A L’Haÿ-les-Roses (Val-de-Marne), le réservoir de l’usine d’eau potable d’Eau de Paris a été équipée d’une centrale photovoltaïque de 1,8 MWc, revendiquée comme étant la plus grande toiture solaire installée en Île-de-France. Coût : 2,5 millions d’euros, un investissement a priori couvert par la vente de l’électricité produite.

©Legendre Energie

Retenu à l’issue de l’appel d’offres CRE3 en décembre 2015, le projet PV couvrant 12000 m2 sur les 20000 m2 de la toiture a été concrétisé par Armorgreen, filiale de Legendre Energie, qui l’avait déjà développé au préalable. Un système de rafraichissement automatique des modules solaires (6578 panneaux avec des cellules en silicium multicristallin de REC avec une puissance unitaire de 285 Wc) permet d’optimiser la production d’énergie. Les onduleurs sont de Kaco. L’installation produira quelque 1600 MWh d’électricité par an. L’électricité produite est injectée en totalité sur le réseau d’électricité.

L’opérateur municipal du service public de l’eau dans la capitale (et distributeur) avait déjà fait installer 700 m2 de panneaux photovoltaïques en façade. Le réservoir de L’Haÿ-les-Roses est l’un des cinq sites de conservation d’eau potable de Paris. Il contient quelque 229000 m3 d’eau potable, destinée à alimenter en tout ou partie les 5e, 6e, 8e, 13e, 14e, 15e et 16e arrondissements de la capitale. L’opérateur municipal a saisi l’occasion d’une nécessaire réfection de toiture pour inclure l’installation de la centrale PV. Une étude devrait être faite également pour les autres sites, le potentiel en toiture se prêtant bien à des centrales PV.

La centrale PV a été officiellement inaugurée le 14 décembre dernier en présence de Vincent Jeanbrun (maire de L’Haÿ-les-Roses), d’Anne Hidalgo (maire de Paris), de Célia Blauel (adjointe à la mairie et présidente d’Eau de Paris) et de Stéphanie Daumin (maire de Chevilly-Larue)

La centrale solaire de L’Haÿ-les-Roses s’inscrit dans la politique d’investissement d’Eau de Paris, qui prévoit un montant de 450 millions d’euros pour les six prochaines années dans le cadre de son Plan Pluriannuel d’Investissement de l’entreprise publique, dont 55 millions d’euros sont destinés à accompagner la transition écologique du territoire. Eau de Paris avait élaboré dès 2015 un plan climat énergie comportant quatre objectifs à atteindre d’ici 2020 : réduire de 15 % les émissions de gaz à effet de serre ; réduire de 12 % la consommation énergétique globale de l’entreprise ; consommer 95% d’énergie d’origine renouvelable ; et éviter l’émission de 4500 TeqCO2 grâce à la production d’énergie renouvelable.

, , ,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This