Top Menu

Appels d’offres PV : 508 MW de centrales au sol et 73 MW de projets innovants retenus

Le ministère en charge de l’énergie vient de dévoiler les lauréats de deux appels d’offres pour le photovoltaïque. Il s’agit des résultats de la première période de l’appel d’offres pour projets innovants, où 50 projets lauréats ont été retenus pour un volume de 73 MW, et de ceux de la 3e période de l’appel d’offres pour des installations PV au sol de grande puissance, où 77 dossiers ont été retenus pour un volume de 508 MW. Conformément à l’annonce faite par le ministre d’état Nicolas Hulot lors du One Planet Summit en décembre 2017*, la prochaine période de candidature à ce dernier appel d’offres portera sur une puissance augmentée à 720 MW.

Sébastien Lecornu, secrétaire d’état auprès du ministre de la transition écologique et solidaire Nicolas Hulot, a présenté ces résultats à l’occasion du colloque annuel du Syndicat des énergies renouvelables (SER). Il a notamment salué la baisse continue des prix : « La compétitivité des projets solaires s’affirme davantage à chaque tranche de l’appel d’offres. En quelques années seulement le coût des centrales solaires au sol a été divisé par deux et bientôt presque par trois [NDLR : en France]. »

Lancé en 2017 pour une durée de trois ans, l’appel d’offres pour installations solaires innovantes porte sur un volume total de 210 MW, avec trois périodes de candidatures de 70 MW chacune. Les projets lauréats de la première période de cet appel d’offres valoriseront l’électricité produite à un prix moyen de 80,7 euros/MWh toutes innovations confondues.

L’innovation doit résider dans les composants (modules de nouvelle génération, onduleurs avec fonctionnalités spécifiques), dans la performance technique (apportée par de nouveaux matériaux ou architectures de composants) ou encore dans l’utilisation ou la conception du site (intégration bâtiment, route solaire, sur plan d’eau). Pour télécharger le cahier des charges sur le site de la CRE, cliquer ici

La seconde période de candidature de cet appel d’offres innovation est maintenant ouverte jusqu’au 1er octobre prochain, date limite de dépôt des dossiers. Pour plus d’informations, cliquer ici

En ce qui concerne la 3e période de candidature de l’appel d’offres pour développer des installations photovoltaïques au sol de grande puissance de 500 kW à 17 MW, le volume cible était de 500 MW. Les 77 projets retenus affichent une puissance cumulée de 508 MW. Plus de la moitié des projets seront implantés sur des terrains dégradés (friches industrielles, décharges, anciennes carrières) et permettront ainsi de valoriser un foncier délaissé.

Lancé en 2016 pour un volume total de 3 GW, cet appel d’offres est prévu pour une durée de trois ans avec six périodes de candidature. Les projets lauréats de cette troisième période valoriseront l’électricité produite à un prix moyen de 61,6 euros/MWh toutes tailles confondues, en baisse de 4% par rapport à celui de la période précédente. Pour les installations de très grande puissance (entre 5 et 17 MWc), le prix moyen s’établit à 55,3 euros/MWh.

La quatrième période de candidature pour cet appel d’offres est maintenant ouverte, jusqu’au 1er juin 2018, avec un cahier des charges modifié : le volume cible a été augmenté à 720 MW et la puissance maximale portée à 30 MWc, entre autres. Pour télécharger le nouveau cahier des charges sur le site de la CRE, cliquer ici

Pour plus d’informations sur l’appel d’offres, cliquer ici

La liste des candidats retenus aux deux appels d’offres et leur répartition par région sera téléchargeable sur le site Internet du Ministère de la transition écologique et solidaire. Cliquer ici

*Voir notre article

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This