Top Menu

2018 : l’année du renouveau pour le solaire thermique ?

Enerplan est optimiste, et croit au renouveau pour le solaire thermique cette année. La raison en est la mise en œuvre, en ce début 2018, de plusieurs dispositions favorables à un nouvel essor en France. Le syndicat professionnel des acteurs du solaire reste toutefois encore dans l’attente d’une décision politique qui redonnerait à la filière solaire thermique une vraie dynamique de croissance : le cumul des aides issues du Fonds Chaleur de l’Ademe avec celles provenant des certificats d’économie d’énergie.

Source : Uniclima, Février 2017.

La profession demande l’autorisation de ce cumul de longue date. Cette mesure permettrait en effet de transférer d’offre de Contrats de Performance Energétique sur le poste de production d’eau chaude, où le solaire est très efficace, tout en étant complètement neutre pour le budget de l’état.

Néanmoins, selon Enerplan, deux autres dispositions placent déjà le solaire thermique sous de bons auspices en 2018. Ainsi, la loi de finances pour 2018 a retouché le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) et remis de l’équité entre les différentes solutions soutenues. Ainsi, un plafonnement des dépenses d’acquisition d’un chauffe-eau thermodynamique devrait notamment permettre une concurrence plus saine vis-à-vis d’un chauffe-eau solaire dont l’assiette de dépenses éligibles est depuis longtemps plafonnée. Un coup de pouce jusqu’à 3000 euros a en outre été mis en place pour les ménages qui abandonneront leur chauffage au fuel appuyé sur le dispositif des certificats d’économie d’énergie (CEE). Ceci devrait bénéficier aux systèmes solaires combinés, qui utilisent les calories solaires à la fois pour l’eau chaude et le chauffage.

Enfin, la trajectoire claire de la Contribution Climat Énergie (ex-taxe carbone) devrait avoir un impact positif sur toutes les solutions de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire qui réduisent la consommation d’énergie fossile. Pour Enerplan, il s’agit là d’un signal prix adressé aux consommateurs qui les encouragera à privilégier les calories solaires sans CO2 pour réduire la facture.

Le marché français du solaire thermique est en chute depuis plusieurs années, mais surtout depuis 2013. Il devrait afficher une nouvelle baisse en 2017, pour la 6e année consécutive. Les chiffres 2017 seront prochainement publiés par le syndicat professionnel Uniclima.

, ,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This